Moussa Faki Mahamat

Discours de Moussa Faki Mahamat à l’occasion du 23ème Commémoration du Génocide contre les Tutsi

Posted in News

7 avril 2017

Excellence M. Le Président et cher frère

Mesdames et Messieurs

C’est avec une immense émotion et un profond ressentiment que je me trouve aujourd’hui devant vous, devant ce mémorial chargé de sens, d’histoire, de larmes, de douleurs, de grandeur et de dignité.

Il y a 23 ans, c’est passé dans ce beau pays quelque chose d’horrible, d’indescriptible, le génocide. Au cours de ce suprême niveau de la bêtise humane, des centaines de milliers d’hommes, de femmes, d’enfants ont été massacrés pour la seule et unique raison qu’ils sont congénitalement différents de l’autre.

Ma première pensée est de m’incliner, humblement, devant la mémoire et les âmes de ces milliers d’êtres humains. Je prie pour leur repos éternel. Que leurs âmes trouvent dans l’immortalisation qui leur est faite par ce mémorial, le meilleur réconfort et le plus réparateur soulagement de leurs chagrins.

Ce que je viens d’entendre, ce que je vois, ce que je ressens m’affectent au plus profond de mon être et de ma conscience. Qui a été ici ne sera plus, une fois parti, c’est qu’il fut en y venant.

La consolation de nos douleurs puise sa force dans le courage, la dignité et la formidable résilience de ce peuple merveilleux qui donne le plus bel exemple Africain de relèvement. Le peuple Rwandais est tel le Phoenix qui renait de ses cendres. Sorti des profondeurs de l’abîme le Rwanda, s’est reconstruit, s’est restructuré, s’est hissé très haut sur ces belles collines, et encore plus haut en Afrique et dans le monde.

Excellence, M. Le Président,

Vous savez que depuis bien avant ma désignation par vos pairs comme Président de la Commission de l’Union Africaine, l’immense estime je vous ai portée. Votre leadership, vos capacités de transcender ce que Mandela appelait « les fragilités de l’être humain que sont l’égoïsme, l’esprit de revanche et l’incapacité de pardonner » vous ont permis de réaliser une gouvernance multidimensionnelle fort enviée. Vous êtes aujourd’hui un bâtisseur et un précieux symbole de la renaissance africaine.

Le lieu et le moment ne se prêtent pas aux discours politiques.

Je voudrais simplement, en toute humilité, m’incliner devant nos morts et réaffirmer la fidélité de l’Afrique à leur esprit. Je voudrais aussi, par ma présence ici, dire de la voix la plus audible mon serment de tout faire pour que, plus jamais les horreurs du génocide de 1994 ne puissent se reproduire sur note terre d’Afrique.

Je vous remercie.

Latest Articles

news-placeholder-image

5 months ago

Yahaya Nsengiyumva – a hero who risked his life to save others during Genocide against the Tutsi

53133187123_61bddb265c_o

8 months ago

Israel’s Ambassador-designate pays tribute to victims of the Genocide against the Tutsi

news-placeholder-image

8 months ago

Dallaire returns to Kigali Genocide Memorial

news-placeholder-image

8 months ago

Madagascar President honours victims of the Genocide against the Tutsi

news-placeholder-image

9 months ago

President Denis Sassou Nguesso of the Republic of the Congo visits the Kigali Genocide Memorial 

news-placeholder-image

9 months ago

Kevin Hart visits the Kigali Genocide Memorial 

news-placeholder-image

9 months ago

Hon. J. Uduch Sengebau Senior, Vice President and Minister of Justice of the Republic of Palau visits Kigali Genocide Memorial 

news-placeholder-image

9 months ago

Robinah Nabbanja, Prime Minister of Uganda pays tribute to victims of the Genocide against the Tutsi 

Keep Reading

Related Articles

Kim Simon – formerly Managing Director of the USC Shoah Foundation – has passed away following a battle with Multiple System Atrophy, a rare degenerative disease.
A three-day Youth Champions workshop on Peace and Values Education was held by Aegis at the Kigali Genocide Memorial
Jo Ingabire’s BAFTA-nominated short BAZIGAGA is a fictional drama about a pastor and his daughter seeking refuge with a traditional healer during the Genocide against the Tutsi.